Couvre-feu et ouvre-braise

il y a
1 min
719
lectures
43
Qualifié

On me surnomme tournesol  [+]

Image de Automne 2020
Sus aux foyers, d’accord !
Mais pas n’importe lesquels.

Éteindre les feux follets et les folles casseroles,
Celles qui crament la terre et embrasent les cieux.
Couper court les torches noires, juguler les tisons maudits,
Ceux qui allument les feux de paille,
Flambant, enfumant et consumant la vie
Jusqu’à la dernière cendre.

Cependant, dans l’antre d’à côté, souffler dans le bouffadou.
Attiser les braises ardentes et aviver les flamboiements sensibles,
Ceux qui brûlent, sans combustible, en langues vertes et joyeuses.
Prêter l’oreille aux crépitements des étincelles.
Contempler le feu d’artifice des flambées intérieures,
Celles qui en mettent plein le cœur.

Couvrir le feu, d’accord !
Mais pas avec n’importe quel couvercle.

Ne pas jouer au croque-mort
Scellant les braseros sous le marbre des tombeaux.
Ne pas jouer aux apprentis pompiers
Étouffant la Saint-Jean avec l’incendie.

Choisir plutôt un instrument de paix,
Un ustensile gourmand comme une poêle à marrons,
Et dans ce temps d’allumettes,
Privé de bûches et semé d’embûches,
Veiller à garder vive l’incandescence
En dépit des sombres circonstances.

Couvre-feu et ouvre-braise :
Dans nos obscurités
Rallumer la flamme qui ne s’éteint jamais.
43

Un petit mot pour l'auteur ? 25 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de fleur jasmin
fleur jasmin · il y a
Mille MERCIS Marie,
J'adhère tout à fait au message flamboyant de ton poème, d'une Lumière qui résonne jusqu'au fond du coeur, et qui encourage à garder ce cap .
Très admirative de cette danse des mots pour le dire !

Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Très chouette, ce poème !
Image de cesca Leb
cesca Leb · il y a
J'aime ces jeux sur les mots qui désacralisent notre terrible situation tout en en disant si bien la douleur qui l'accompagne
Image de Ch. Deguerrelasse
Ch. Deguerrelasse · il y a
Après un titre visant l'actualité, des conseils pleins de chaleur ;-)
Image de Said Meziane
Said Meziane · il y a
Flamboyant dans tous les sens !
Image de Mickaël Gasnier
Mickaël Gasnier · il y a
Pourquoi Marie nous avoir imposé un couvre feu ? Alors qu'un couvre lit aurait été plus judicieux ;-)
Image de Od
Od · il y a
super Marie, j'aime beaucoup! bises à tous
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
La flamme qui ne s'éteint jamais, on la ravive, mais est-il besoin de la rallumer ? (dernier vers)
Image de Marie De Chalus
Marie De Chalus · il y a
bien vu ! ce serait plus juste en effet
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
En poésie, qu'importe ce qui est juste ! Je n'ai pas voulu relever autre chose que l'éternité de ce feu.
Image de Santiago Cuervo
Santiago Cuervo · il y a
Je n'aurais jamais cru dire cela mais vive le couvre-feu ! Un poème flamboyant comme son sujet.
Image de Coralie
Coralie · il y a
Merci Marie de ce beau poème qui nous invite à souffler dans le bouffadou.....

Vous aimerez aussi !