Couple découplé

il y a
1 min
51
lectures
10

Pardon pour ma présence intermittente sur Short en ce moment. Je ne vous oublie pas et essaie de lire le plus possible vos textes en lice. Vous pouvez me retrouver sur facebook en tapant  [+]

Je dors, tu déjeunes,
J’écris, tu sors,
Je dîne, tu dors.

Nous nous croisons,
Décroisons,
En un parfait ballet.

L’amour part, repart,
Répare

La vie va, vient, revient
Sans éclat, sans haine

Occupés chacun
De son destin

Préoccupés
Parfois.

L’un près de l’autre
Sans partage, sans désir

Pas séparés,
Pas ensembles.

Juste attelés comme deux vieux bestiaux
Jusqu’à la fin de notre vie.

Anne-Marie Menras
24 février 2018
10

Un petit mot pour l'auteur ? 24 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Une histoire d'amour qui vieillit doucement, ensemble et souvent séparés, mais le Ensemble est le plus important non ?
Image de Anne-Marie Menras
Anne-Marie Menras · il y a
Ensemble sans doute, mais pas à n'importe quel prix, n'est-ce-pas ?
Image de Frédéric Petit
Frédéric Petit · il y a
Métro, dodo, boulot !!!
Image de Anne-Marie Menras
Anne-Marie Menras · il y a
Oui en l'occurrence, pour les vieux bestiaux, vous pouvez retirer métro et boulot !!! Quoique passer sa retraite dans sa maison n'est pas toujours de tout repos !
Image de Frédéric Petit
Frédéric Petit · il y a
Oui bien vrai Anne Marie !!!
Image de Maryse
Maryse · il y a
Vivre côte à côte sans se regarder ....
Je vous invite sur ma page si vous avez quelques minutes. "vague à l'âme" est en lice pour l'été et "vole papillon" en finale sur le thème lunaire. A bientôt Anne-Marie !

Image de Anne-Marie Menras
Anne-Marie Menras · il y a
Merci Maryse, c'est exactement cela, d'où l'image des bœufs attelés sous le même joug.
Pardonnez ma réponse aussi tardive ! Je n'avais pas vu votre commentaire. J'espère que mes voix vous sont quand même parvenues à temps !

Image de Elena Hristova
Elena Hristova · il y a
le constat amer du feu qui est sur le point de s'éteindre.. un besoin urgent de souffler sur les braises.. Fouuuuuuuuuu!
Image de Anne-Marie Menras
Anne-Marie Menras · il y a
Peut-être ! Merci de votre lecture.
Image de Judith Lépine
Judith Lépine · il y a
Constat un peu triste... Difficile de ne pas se perdre.
Image de Anne-Marie Menras
Anne-Marie Menras · il y a
Au bout de plusieurs décennies de vie commune, il est difficile de garder la passion des premières années.
Image de Adibro
Adibro · il y a
Encore plus beau que d'habitude
Un vrai coup de coeur
Toujours la même simplicité et sincérité mais il est super bien rythmé et encore plus touchant que les autres je trouve.
Bravo Anne Marie!!! :)

Image de Anne-Marie Menras
Anne-Marie Menras · il y a
Merci Adibro, tes compliments me touchent beaucoup.
Image de Ludmila Constant
Ludmila Constant · il y a
J'aime de plus en plus vos textes, Anne-Marie.
Image de Anne-Marie Menras
Anne-Marie Menras · il y a
Merci Ludmila Constant. J'essaie de faire mieux. Et puis certains textes sont assez anciens et sont parfois un peu datés.
Image de Robert Pastor
Robert Pastor · il y a
Occupés chacun de (notre) son destin ?
Image de Anne-Marie Menras
Anne-Marie Menras · il y a
Vous avez tout à fait raison. C'est ce que j'avais voulu écrire. Mais parfois les doigts sur le clavier trahissent la pensée...
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Ou la difficulté de vieillir à deux...
Peut-être aimerez-vous mon TTC: http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/un-deux-trois-soleil-2

Image de Anne-Marie Menras
Anne-Marie Menras · il y a
Merci Chantal Noel, je suis allée lire Un deux trois soleil, très belle histoire d'amies d'enfance.
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Je vous remercie Anne Marie.
Image de Philippe Barbier
Philippe Barbier · il y a
vous avez su traduire des moments difficiles poétiquement...
Image de Anne-Marie Menras
Anne-Marie Menras · il y a
Merci. J'hésitais, entre deux versions, celle-ci et une autre encore plus concise : "juste attelés jusqu'à la fin de notre vie"...

Vous aimerez aussi !