Cosmos zygomatique - Cycle du Fou Rire Cosmique

il y a
1 min
173
lectures
36

Voyageur et cogitateur chronique, l'écriture accompagne mes ressentis et mes rêveries depuis l'adolescence. Aujourd'hui, c'est le temps d'éclore et de partager. "Nouvelles dystopiques & Poèmes  [+]

Je pose un pied à terre et je consulte l’horizon
Je passe en revue à la loupe à coup de boussole mes visions
Je jette un œil en l’air devinant la bonne direction
Je vois une forêt de gratte-ciels et sniffe des fleurs de poisons

Moi, j’ai passé ma vie entière, à sillonner tout l’univers, fusant à l’appel des galaxies déprimées
Moi, j’ai vécu une vie entière, à naviguer dans l’univers, offrant à la pelle des sourires d’éternité

Je deale du rire encore et encore, c’est mon job, mon créneau, mon point fort
Et vos zygomatiques, acrobatiques, élastiques s’étirent plus forts

Je pousse un cri dans l’air, mon ombre avance à reculons
Je pense avoir enfin le scoop, il y a trucage en toile de fond
J’ai le moral à terre, je ressens de drôles de frissons
Tous ces visages en noir et blanc, moi je me pose huit cent questions

Moi, j’ai passé ma vie entière, à sillonner tout l’univers, fusant à l’appel des galaxies déprimées
Moi, j’ai vécu une vie entière, à naviguer dans l’univers, offrant à la pelle des sourires d’éternité

Je slalome dans le cosmos, mon « rirographe » à l’ultrason
J’ai de l’espoir pour chaque planète, c’est mon délire, ma mission
J’ai des pilules en cartouchière, pour une pandémie de bougons
Et pas un seul énergumène, résiste au fou rire contagion

Je deale du rire, encore et encore, c’est mon job, mon créneau, mon point fort
Et vos zygomatiques, acrobatiques, élastiques, s’étirent plus forts
36

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !