1
min

CORRIDA

Image de Dédé

Dédé

30 lectures

6

Un homme a péri dans l'arène ;
Il avait provoqué Taureau.
Comme l'artiste sur la scène,
Il se prenait pour le plus beau...

Ridicule poupée obscène
Dont le sang coule au caniveau,
Un homme a péri dans l'arène ;
Il m'avait pris pour un veau.

Un autre prendra le flambeau
Et la vindicte madrilène
Vengera des trav'los la reine...
Sous le soleil rien de nouveau :
Taureau périra dans l'arène.
6

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Vianney Roche-Bruyn
Vianney Roche-Bruyn · il y a
Sans être pleinement anti-corrida, je les trouve très bien formulés, ces petits vers, quand même. En plus c'est drôle.
·
Image de Dédé
Dédé · il y a
C'est un rondel irrégulier. Vous connaissez cette forme médiévale ?
·
Image de Vianney Roche-Bruyn
Vianney Roche-Bruyn · il y a
Oui Je me suis jamais essayé au rondel
Seulement au rondeau

·
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Rien de nouveau en vue pour le taureau
Et pour l'hombre pas beau pas plus...

·
Image de Chateaubriante
Chateaubriante · il y a
donc Dédé ; j'en reste Baba de votre corrida !
·
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
Tout est dit en quelques lignes...
Tant que des imbéciles continueront à aller voir ces "spectacles" d'un autre âge, ça continuera. Ne dit-on pas que la pièce s'arrête faute de spectateurs?
André, ton poème est très bien!

·
Image de Dédé
Dédé · il y a
( Je m'appelle pas André, Elisabeth : c'est mon patronyme van Vlaanderen qui commence par "De" ).
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur