Contes de l'Infini

il y a
1 min
967
lectures
206
Lauréat
Jury
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Comme une plongée dans l’histoire et dans une spiritualité onirique – et primitive –, « Contes de l’infini » étonne par son étrangeté

Lire la suite

"Le chant qui ne vient du cœur vaut peu."

Image de Grand Prix - Hiver 2022
Image de Poèmes

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Je me réveille il y a des milliers d'années

La lumière du soleil
Est un hérisson d'aiguilles lumineuses
Jaillissant de la voûte souterraine

Je me réveille
L'esprit encore vide
Mais
Au bout de ma langue se forment déjà
Des mots inconnus
Mon cœur – une tablette d'argile... –
Se couvre de cunéiforme doré

Je me réveille il y a si longtemps
Que les os me font mal
De la course inversée du temps
Et mon âme est encore en retard

Mais je n'ai pas peur, non.

Voilà, dans le temple de dessus
Résonnent déjà les premiers pas des fidèles
Le premier hymne au ciel s'élève

Voilà, dans les rues
S'écrient les marchands d'eau vive
Les maîtres de contes bleus
Les artisans de songes
Leurs voix m'appellent à me lever
Des lambeaux de linceul ternis.

Je me réveille il y a des milliers d'années
Les paupières encore dormantes

Une épaisse couche de poussière recouvre tout
Le soleil est une illusion optique
Sept niveaux au-dessous du temple céleste

Mes os me font mal
De la course inversée du temps
Mais ce n'est rien. Rien.

Je souris doucement dans le noir
Les yeux pleins de sommeil
Les tempes poussiéreuses
Les pensées momifiées
L'envie de partir

Et j'attends...
J'attends seulement
Que vienne mon âme.
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Comme une plongée dans l’histoire et dans une spiritualité onirique – et primitive –, « Contes de l’infini » étonne par son étrangeté

Lire la suite
206

Un petit mot pour l'auteur ? 90 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Tess Benedict
Tess Benedict · il y a
Envoûtant voyage dans le temps. J'ai beaucoup aimé : Mon cœur – une tablette d'argile - Se couvre de cunéiforme doré.
Image de Sihläryn A
Sihläryn A · il y a
J'ai adoré les accents antiques et mystérieux de ce voyage onirique, un trip tels que je les aime 😁
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Une atmosphère particulière ♫ (On est presque sur les bords du Nil)
Image de Kruz BATEk Louya
Kruz BATEk Louya · il y a
Waouh !
Image de JH C
JH C · il y a
Félicitations Ambre :)
Image de Bella de Vnirfou
Bella de Vnirfou · il y a
Oui, très beau :)
Image de L'ombre de Viktor
L'ombre de Viktor · il y a
Magnifique
Image de Corinne Chevrier
Corinne Chevrier · il y a
C'est vraiment joli !
Image de Brigitte Bardou
Brigitte Bardou · il y a
Bravo ! Ce poème est superbe !

Vous aimerez aussi !