1
min

Confinement, 8 mai 2020

Image de Arletyna

Arletyna

6 lectures

0

C’est la panne, le manque d’inspiration
58 jours le nez sur la fenêtre
58 jours et la folie me guette
Bientôt le jour de la libération.

Depuis que je suis à la retraite
Les jours se confondent
Tous les jours sont des jours de fête
Plus de dimanche,
Ni de « huit mai », pour fin de conflit dans le monde
C’est pas de chance !
A la Poste je voulais envoyer
Des mots toujours, des mots d’amour
Mais la Poste est fermée.
Il me manquait un râteau pour jardiner
Balayer les feuilles de la mélancolie
Sur le pas de ma porte et dans ma vie
Mais la jardinerie est fermée.
Sur la place du village,
Pas de défilé,
Pour cause de « confinage »
Oublié le « huit mai ».

C’est la panne, le manque d’inspiration
58 jours le nez sur la fenêtre
58 jours et la folie me guette
Bientôt le jour de la libération.
0

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème