Complainte du voisin

il y a
1 min
264
lectures
17
Qualifié
Image de Automne 2012
Ah qu’il est dur cher voisin
D’être réveillé le matin
Par les galops effrénés
De votre jolie poupée

Alors chez vous sommes montés
Pour parler de cette difficulté
Mais vous n’avez pas entendu
« Non, non, pas chez moi » avez répondu !

Ah, votre fille ne court pas ?
Pourtant sur les planchers
Ses pas elle fait cogner
Et notre famille, elle, ne dort pas !

Déjà bébé, elle nous réveillait
Dès 5h du mat déjà elle braillait
Mais nous n’avons rien dit
Puisque à un bébé tout est permis.

Mais la voilà grandie
On peut lui expliquer
Que des voisins fatigués
Aimeraient le matin pouvoir se reposer

Pourquoi ne pas envisager
Plutôt que des sandales
De mettre à ses pieds
Des chaussettes molletonnées

Rien de très dur en somme
Pour vivre en harmonie
Nous aussi nous ferons, de multiples efforts
Et ferons tout pour réduire nos nuisances sonores

Ma voix de Baryton
Il le faut j’en concède
La faire baisser d’un ton
Mais là, il faut qu’on m’aide

Notre famille italo-orientale
N’est pas toujours très calme
Ne voyez donc pas dans ce petit poème
Ni jugement, ni morale

Ce sont simplement des mots
Qui permettront je le pense
D’endiguer d’autres maux
Et de vivre en confiance

17

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Nabelle Martinez
Nabelle Martinez · il y a
une complainte bien connue, certes, mais là, j'avoue que si chacun se plaignait de la sorte, il y aurait moins de conflits ;-)
joli
si le coeur vous en dit, j'ai deux poèmes en compèt' : http://short-edition.com/oeuvre/poetik/terre-de-passage
et aussi
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/flocons-eternels
mais sans obligation

Vous aimerez aussi !