206 lectures

135

Qualifié

D’après la nouvelle en prose de Maupassant, Le Horla (1886 - 1ère version)


Le docteur Louis, éminent aliéniste,
Et quatre spécialistes
Examinaient récemment
L’étonnant comportement
D’un patient qui leur dit :
— Je sais pourquoi vous êtes réunis ici
Vos confrères m’ont cru fou
Mais je suis aussi sensé que vous.
Avant d’être interné, j’habitais
Un vaste manoir dans le pays nantais.
J’employais un valet, une lingère,
Un jardinier et une cuisinière.
Tous logeaient chez moi. Il y a un an,
Je fus pris de malaises surprenants.
Une sorte d’inquiétude fiévreuse
Me tenait en éveil la nuit
Et, en moi, le moindre bruit
Provoquait des trépidations nerveuses.

Un soir, après avoir bu un verre d’eau,
Je remarquai que le carafon,
Posé sur mon bureau
Était resté plein jusqu’au bouchon.
La nuit, quand je voulus me servir à nouveau,
Il ne contenait plus une goutte d’eau.

Au matin, j’ai fermé toutes les issues.
Mais trois heures après, on avait bu
Toute l’eau. Qui avait bien pu la boire ?

J’ai placé le lendemain soir,
Près du carafon, un morceau de flan,
Une bouteille de vin blanc,
Un litre de lait et des bonbons.
On n’a touché ni au vin ni au gâteau.
Par contre on a bu le lait et l’eau.

Le jour suivant, j’ai laissé d’autres boissons,
Une tarte aux pommes et les mêmes bonbons.
On ne toucha pas aux mets solides.
Mais on but les deux liquides.

Le soir suivant, avant de me mettre au lit,
J’ai enveloppé les bouteilles
D’un linge blanc, puis j’ai frotté mes mains
Et mes lèvres avec un bouchon noirci
Au feu de bois. À mon réveil,
Le lendemain,
On avait bu. Les linges n’étaient pas souillés
Volets et portes restaient verrouillés.

Le surnaturel, je n’y croyais pas.
Aujourd’hui, je n’y crois toujours pas.
Pourtant je suis certain qu’il existait
Un être invisible qui me hantait.

Un jour j’ai trouvé par terre
Un débris de verre.
Mon valet accusa la cuisinière,
Qui accusa la lingère,
Qui soupçonna le jardinier.
Le garçon d’écurie n’avait plus qu’à nier !

Lorsque je consultais un livre,
Les pages tournaient à mon insu,
Quand je ne les avais pas encore lues,
Et j’assure que je n’étais pas ivre.

J’ai compris qu’il était là, lui.
J’ai voulu le toucher, mais il avait fui.
Puis il revenait éteindre ou allumer
Ma bougie. Cet Être, comment le nommer ?
L’Invisible ? Non, cela ne suffit pas.
Je l’ai baptisé le Horla.
Il ne me quittait plus.
Il m’épiait. Je le sentais. Je l’ai vu.

Si j’ajustais, mon col devant la glace
Je ne voyais rien, pas même ma face.
Et redoutais qu’il ne soit
Entre le miroir et moi.

Très surpris par mes propos
Le docteur Louis s’est rendu aussitôt
Dans mon bourg où il apprit avec effroi
Que l’aubergiste, le forgeron
Et l’un des bûcherons
Présentaient les mêmes symptômes que moi
Docteur, est-ce exact ?
Le médecin répondit : — C’est exact.
— Sur leur table de nuit deux flacons,
L’un rempli de lait et l’autre d’eau
À votre demande ont été posés.
Vous avez-vous-même scellé les bouchons.
Le lendemain matin, les niveaux
Avaient réellement baissé.
Une partie des liquides avait disparu.
Le médecin acquiesça : — Oui, disparu.
— Donc, messieurs, un Être,
Un Être nouveau, vient de naître.
Il est invisible à nos yeux,
Car, messieurs,
Les milliards de petits animaux
Qui vivent dans une goutte d’eau,
Vous ne les distinguez pas.
Vous ne voyez même pas
Ce qui est transparent.
Apercevez-vous l’électricité, le vent
L’air ? Non. Nous ignorons aussi tout
(Sol, végétation, habitants...)
Des astres qui tournent autour de nous.

Le Horla existe, c’est flagrant.
La terre, après l’homme, va l’accueillir.
Il vient nous détrôner, nous asservir.

L’Invisible a toujours existé.
La peur des légendes nous a toujours hantés.
Les gnomes, les elfes, les fées, c’étaient lui.

Aujourd’hui,
Quand vous pratiquez l’hypnotisme,
La suggestion ou le magnétisme
C’est sans doute lui qui agit.
En tout cas, c’est mon avis.

PRIX

Image de Printemps 2018
135

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Dranem
Dranem · il y a
Je découvre enfin ce texte d'après le Horla ! très bien inspiré ! J'avais moi même écrit Le Vertingo qui traite du même sujet : la folie et son double - mis en ligne sans notifications :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/le-vertingo

·
Image de Charles Dubruel
Charles Dubruel · il y a
le horla est une des nouvelle les plus connues de Maupassant.
j'ai choisi les passages qui me paraissaient essentiels, et j'ai "converti" la prose de l'auteur en bouts rimés. ceci dit je n'ai pas l'ambition d'être un "créateur" mais je pense néanmoins que mon travail est bien personnel

·
Image de Duje
Duje · il y a
J'ai déjà voté .
Quelque chose que je ne comprends pas : est-ce une œuvre de Maupassant ou une variation dont tu es l'auteur ?
Car pour concourir , il faut être auteur et ne pas rapporter l’œuvre d'un autre personnage célèbre .

·
Image de Yann Olivier
Yann Olivier · il y a
J'aime. Je vote. 5 voix.
Je suis aussi en compétition pour le Prix Imaginarius (thème: la brume) : http://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/ainsi-soit-il-2

·
Image de Charles Dubruel
Charles Dubruel · il y a
attention à la salmonellose !!
·
Image de Jean-Claude Renault
Jean-Claude Renault · il y a
Je comprends mieux pourquoi le lait diminue si vite. Je vais sceller le bouchon pour vérifier.
·
Image de Charles Dubruel
Charles Dubruel · il y a
merci, Didier
bien sûr je vais aller vous lire dès aujourd'hui

·
Image de Ciruja
Ciruja · il y a
Bravo très bonne atmosphère de mystère
·
Image de Didier Caille
Didier Caille · il y a
Un bel hommage et j'aime ce grain de folie :) et si le coeur vous en je vous invite à découvrir mon univers http://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/les-plumes-du-plaisir?all-comments=true&update_notif=1512411494#fos_comment_2269162, belle journée.
·
Image de Charles Dubruel
Charles Dubruel · il y a
merci de m'avoir lu. bien sûr j'irai vous rendre visite, mais quand impossible à dire, je suis dans le trou du c. du monde où internet daigne fonctionner 10 minutes par jour!
·
Image de Charles Dubruel
Charles Dubruel · il y a
oui, Virgo34, jeune (si on veut) et c.(sûrement) ; même pas sûr de m'en souvenir !!
·