COMME UNE ENVIE DE VACANCES...

il y a
1 min
10
lectures
0

Ouragan de messages textuels informatiques, Picturales et Terrestres, les symboliques s'accumulent Sur l'océan dense électrique Et la violence virtuelle économique D'une gigantesque bulle:  [+]

Bientôt je lancerai plus de douceurs muettes
Dans les blancs entre tes mots,
Sur les murs de tes passés vacanciers,
De tes pensées outrancières,
Et mon absence coulera sur ton échine,
Et tu entendras mon rire de plomb
Sous les gouttes de pluie chargées d'ozone,
Et nos nuages sarcastiques ne seront plus
Que Souvenirs; comme j'ai hâte de nourrir
D'autres vers dans la tombe nacrée
De mes soucis, et de mes prières!

Enfin exaucé, j'exhalerai des soupirs sans
Bousculer l'air et je mangerai des fleurs
Aux palaces des rigueurs frigides
Et des carrés de racines, et je t'étreindrai
Tendrement tendu vers l'infini:
Comme j'ai hâte de m'étendre sans un bruit
Sur un rêve dont nul ne connait le secours
Ni l'issue; A l'embouchure de ces Nils fantomatiques,
Je caresserai les flots de tes limbes
Et la vraie nature de l'Amour

Enfin désincarné, décharnement désinvolte
Du squelette doré pour uniques vêtements
En collier, des pâquerettes et pour valise
L'ultime ornement et pénultième longueur
D'ondes et de papiers tombés des lèvres
De tes larmes comme un mot isolé:
Ton cœur sera pour moi le plus beau mausolée!
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !