1
min

Comme un vieux vinyle crépitant

Image de Moonath

Moonath

55 lectures

10

Comme un vieux vinyle crépitant
l’automne s’attarde
dans les plis d’un palais de feuilles
et souffle sur les sentiers de l’hiver
où les corbeaux ondulent avec les cieux
avant de traverser les antiques néants
aux murailles de lumière exsangue
aux blessures cristallographiques
puisant le sang de la nuit
jusqu’aux entrailles de l’âme
où la houle glisse et plonge
dans un océan d’or et de glaise
à la rencontre des mystères de la vie
de ses sillons creusés
par les complaintes du monde
et les silences de brume
où l’écho des forêts et des étangs
se mêle à la beauté d’un matin immortel
gorgé des larmes du Sahara
et des flûtes de l’au-delà
berçant l’éternité d’une mélodie gravée
qui tourne-disque comme un saphir mémorial



Recueil "La transe des mots" / MOONATH © ND

https://moonathluniversdesmots.wordpress.com/2016/03/13/comme-un-vieux-vinyle-crepitant/

Thèmes

Image de Poèmes
10

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Un poème baigné d'un camaïeu de lumière ocre sur fond de bruissements crépitants. Quelle jolie représentation de l'automne !
·
Image de Moonath
Moonath · il y a
Merci Patricia pour cette douce appréciation... belle soirée...
·
Image de JPM
JPM · il y a
Prem's !
La flûte enchantée tourne au noir à la pointe du diamant dans les bras posés là soumis aux rayures du temps

·
Image de Moonath
Moonath · il y a
Vais-je profitez de prix bas tout l'année ! ;)
Une pincée de Mozart... et l'automne donne le ton !

·