10 lectures

2

Je me tiens là
Perdue entre les toits
Et, traversant la nuit,
Mon corps, reste en sursis.

Je me tiens lasse
Voguant à travers la masse
Son regard et son éclat
Je les vois loin de moi.

Ô ! je couperais volontiers !
La mer, puis l’atmosphère
La terre, le système solaire
Pour qu’il m’apparaisse entier !

Et le temps passe
Que suis-je ici bas ?
Je ne vois qu’une impasse
Contre laquelle je me bats.

Et la pluie s’amasse,
D’où provient ce coma ?
J’en oubliais, l’âme pugnace,
Le vent rassemblant le trauma.

Je me tiens lasse
Dans un espace
Où je me mens
Dans mes tourments.

Je me tiens là
Bien loin de l'émoi,
Seule, les toits
Abritent mon effroi.
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,