1
min

Cœurs ravagés

Image de Jo Coster

Jo Coster

0 lecture

0

Chérie, trop de temps s'est écoulé depuis notre dernier rendez-vous. Dans mon lit trop froid, trop grand, j'attends impatiemment ton retour. Quand la nuit tombe lentement sur la ville et qu'il n'y a rien à la télé, J'aimerai tant te voir chez moi, débarquer sur le palier. Laisse de côté les rancœurs passées. Chérie, jamais je n'oublierai ces quelques jours passés avec toi, Ta façon de marcher, de t'habiller, à jamais ancrée en moi. Ta beauté, nos rêves, nos peurs, nos promesses échangées tous les deux . J'aimerai tant revenir en arrière faire que ça n'ait jamais eu lieu. Deux cœurs malmenés, deux cœurs ravagés, Par un monde sans loi, bien trop dur pour toi et moi, Deux âmes oubliées, frappées, torturées, à chacun de nos pas. Chérie, trop de jour à traîner mon cafard en espérant te revoir. Écumant les troquets, les comptoirs, à noyer mon désespoir. Cet amour passion qui brûle en moi et qui me détruit peu à peu. J'aimerai tant revenir en arrière, faire que ça n'ait jamais eu lieu. Deux cœurs malmenés, deux cœurs ravagés, Par un monde sans loi, bien trop dur pour toi et moi, Deux âmes oubliées, frappées, torturées, à chacun de nos pas.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,