1
min

Coeurs mixtes

Image de SwiZ

SwiZ

11 lectures

1

Toi qui habites si loin
A des heures de vol je te vole un baiser
Toi que je rêve en train de t'enlacer
Comme si je faisais les lacets de tes souliers
Je ne peux m'arrêter de t'embrasser
Des baisers comme des points car je ne peux rien dire
Que les sensations tactiles : la chaleur de ta peau , la chamade de ton coeur
Toi qui m'éclaire efface l'ombre portée quand mon soleil brille
Dans notre refuge intime , cette ombre
Toi qui est si belle et donne à mes lèvres et à mes mains
La gourmandise
Comme si je devais d'abord te déguster en gourmet
Toi qui est si loin et pourtant trop près
Quand ma main glisse sous ton tee shirt pour caresser ton dos
Une caresse qui ruisselle ,un petit ru
Puis quand nous faisons l'amour mes deux bras confluents
Les petits ruisseaux font les grandes rivières dans ce lit
Depuis le début cela coulait de source
Comme une illumination , un don du ciel
Comme si nous nous étions connus dans une autre vie
Notre rivière souterraine ,nos émotions intérieures
Toi qui habites sur une île , l'eau y est pour beaucoup
Un cours d'eau comme si elle nous enseignait la vie
Un courant qui passe , cette clarté
Un long baiser d'amour :nos deux lèvres avancent comme des pas
Toi qui parle peu anglais , nos seules langues d'amour
Pour se parler
Langues dans une grotte : stalactites ,stalagmites
Peinture :je t'aime
Te caressant les côtés , le flanc d'une montagne
Au sommet tes yeux , nous nous regardons
La cataracte quand nous ne sommes plus qu'un
Les grandes chutes des fleuves du monde
Toi de corps et d'esprit
La berceuse , l'histoire de nuit
Le grand chamboulement au grand jour
Faire le tour du cadran pour ne manquer ni les minutes, ni les secondes
A force de se répéter si loin
Je suis maintenant près pour jouer le grand spectacle
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,