Coeur brisé

il y a
1 min
13
lectures
1
Loin ! Loin ! Toujours loin !
De ton amour, je n’ai plus besoin.
Le tien est beaucoup, mais sans valeur ; que du foin !...
De l’insouciance, de l’indifférence sont témoins.
Le mien c’est l’encens, le musc... le benjoin,
Expansé en moi-même dans tous recoins.
Rien, plus jamais de sentiment, qui nous joint.
Que de la jalousie, de la trahison, et du remords.
Un tel amour est mauvais livre,
Vaux mieux le brûler que de le lire,
Perdu entre ses pages est une aventure,
Une vie de souffrance ; que du délire.
Mais de la première loi de l’amour, souviens-toi :
Qu’un égoïste restera à jamais dans son coin.

1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,