Claustrophobie

il y a
1 min
54
lectures
5

Passionné de lecture et d'écriture, j'en ai fait durant longtemps une activité viscérale. Aujourd'hui, je tente d'en devenir un artisan, construisant des histoires piochées dans mes observations  [+]

C’était comme si la Terre allait s’écrouler et que le sol se dérobait sous mes pieds
Comme si les cieux n’étaient qu’un socle impossible à pénétrer
Comme si mon corps devenait trop étroit pour respirer
Et mon âme trop encombrée pour expier.
Comme si je n’étais qu’un enfant prisonnier,
et que l’enfant prisonnier n’arrivait plus à s’exprimer,
Comme si je criais et que nul ne pouvait m’aider
et que la ville comme un vase clos inapproprié
renvoyait mes mots inconsolés
comme une balle non maîtrisée,
un écho désemparé,
une balle qui m’a tué
transpercé.
5

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
De superbes images dans ce style original pour évoquer le sentiment
de claustrophobie ! Bravo ! Vous avez voté une première fois pour “Sombraville” qui
est maintenant en Finale ! Merci de revenir confirmer votre soutien si vous l’aimez
toujours ! Bonne soirée !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/sombraville

Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
un ultime souffle d'une explosion interne, un chant de déchirure en lambeaux de voies, voix et oripeaux!

Vous aimerez aussi !