Chrysalide

il y a
1 min
23
lectures
6
Ne cherchez plus l’erreur, elle est en demi-teinte
Dans le pli d’un sourire ou celui de l’étau
On tire la grimace en soupirant sa feinte
Quand le socle balance au calme du tréteau...

Ne brûlez pas l’ennui dans l’oubli, la contrainte
Sans l’avoir enroulé dans son noble manteau
Une étoffe de soi n’essuyant nulle crainte
Laisse apparaître au jour, des signes d’écriteau...

M’affaler, je le puis, sur les brides d’antan
Quand le souffle m’étreint dans sa ligne de mire
Il ne reste plus rien qu’un bref et court instant
Dont l’impact me conjure à devoir m’en suffire...

Il est des petits pas qui sont ceux d’un géant
Comme l’ombre vous broie avant de vous occire
Défiant la logique ou bien la loi du sang
Certains maillons s’en vont dans leur miroir de cire...

Ecrit le 5/6/2019
6

Un petit mot pour l'auteur ? 7 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de J. Chablik
J. Chablik · il y a
Pas certain d’avoir tout compris l’intention mais des mouvements inspirants et notamment la première strophe, l’erreur en demi teinte, la grimace soupirant sa feinte, et la sensation d’étouffement existentiel et créatif magnifiée.
Image de Anges Addison
Anges Addison · il y a
J'aime cette sincérité !... et encore merci pour ton com et des mots encourageants ;) Anges ^^
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Votre texte est chrysalide mais vos mots sont déjà papillons :-)
Image de Anges Addison
Anges Addison · il y a
Merci pour ce gentil com, mais je n'ai pas cette impression... Bien à toi, Anges :)
Image de Anges Addison
Anges Addison · il y a
Merci Flore pour ton com ! C'est vrai ce que tu dis... :)
Image de Flore Anna
Flore Anna · il y a
"Une étoffe de soi", j'aime beaucoup, même sans le vouloir, nous laissons voir tant de choses...et elle nous laisse à nu, malgré tout.
Image de Anges Addison
Anges Addison · il y a
Merci, de tout mon coeur... :)