66 lectures

2

La nouvelle saison est annoncée.
A grand renfort de rayons de soleil.
De cocktails aux noms prometteurs.
De musique envoûtante.
De frôlements de peaux.
La chasse est ouverte.
Les sourires sont de sortie.
Les regards insistants.
Remplis de tout sauf de ce qui compte.
Elles vont tomber.
Les unes après les autres.
Dans des filets aux mailles étroites.
Pour quelques mots susurrés.
Pour quelques degrés d'alcool.
Pour un briquet tendu.
Pas de hasard.
Celles qui savent en profitent.
Sans limite, aucune.
Les autres se réveilleront.
Trop tard. Déjà demain.
Elles ne comprendront pas.
Pensaient que.
Croyaient que.
Espéraient que.
Pauvres chéries.

De loin elle observe.
Ce ballet incessant.
Non-promesses.
Mensonges par omission.
Elle sourit.
Elle a appris à chasser.
Très tôt.
Instinct de survie.
Elle affûte ses armes.
Entre douceur et détermination.
Elle ne les aime pas vraiment.
Ou pas longtemps.
Elle aime leurs mains.
Leurs bras qui la serrent.
Ils pensent qu'elle s'abandonne.
Elle n'abandonne rien du tout.
A personne. Jamais.
La chasse est ouverte.
Elle connaît les mailles des filets.
Si étroites qu'elles lacèrent le corps.

A armes égales.
Le jeu peut commencer.
Elle va danser.
Perdre la tête.
Danser encore.
Chercher un regard.
Pour y plonger le sien.
Partir ailleurs.
Sans un mot.
Disparaître.
Pour une heure.
Ou le temps qu'il faudra.
Chacun aura cette impression.
D'avoir gagné la partie.
Illusions.
Victoire amère.

Il lui reste quelques flèches.
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,