Chère vieille valise

il y a
1 min
471
lectures
325
Qualifié

Une quinzaine de nouvelles primées à des concours, quelques publications en revues et recueils collectifs et deux textes lauréats sur Short-édition ("Sakura" et "Septembre"). Et en cet été  [+]

Image de Printemps 2020

C’est une vieille valise qui a roulé sa bosse,
En carton brun tanné par l’usure et le temps.
Bringuebalée partout, ballottée par les vents,
Elle portait tous les rêves d’aventure d’un gosse.

Elle a pris l’autocar, le train et le bateau
Pour aller à la guerre, là-bas en Indochine.
Compagne d’infortune ne payant pas de mine,
C’était le seul trésor d’un troufion au sang chaud.

Délavée par la pluie, jetée dans des fourgons,
Elle aurait pu sombrer dans un torrent de boue,
Être criblée de balles ou vendue pour deux sous
Mais elle a vu Along, Hanoï et Saïgon.

De fines craquelures ont creusé leurs sillons
Dans ses flancs cabossés par de rudes cahots
Et un soleil ardent lui a brûlé le dos
Mais elle a résisté, mais elle a tenu bon !

Le soldat sain et sauf a pu rendre les armes
Et avec sa valise revenir sur sa terre.
Quand je prends sa poignée, soudain agit le charme,
C’est comme si je serrais la jeune main de mon père…

325

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !