Chaque jour

il y a
1 min
2
lectures
0
Chaque jour et chaque nuit je pense à elle
Sans en retrouver entre mes mains purs
Son corps emplis de beautés mortelles
Quel est ce sentiment que j’endure
En mon for intérieur comme une croix
Dont le partir n’a su jamais me débarrasser

Chaque jour et chaque nuit je pense à elle
Comme un dieu s’écroulant restant la foi
J’ai perdu en ma pensée la conviction que moi
Seul me rendra le goût de la vie et par tes prunelles
Les sourires et les larmes que j’aime tant voir
Sur son visage de soie où vient s’enterrer la gloire
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,