Les adieux à la Chambre 24

il y a
1 min
9
lectures
0

Créer des bijoux de mots pour orner le mystère d'être au sein de la perpétuelle métamorphose  [+]

si rêche au pied nu
sur le tapis de la chambre
la trace acuminée
véhémentement darde
le voeu de disparaître
comme de rejoindre

le bois patiné du poisson flavesce
pour une presque nage
s'affranchissant de la prise losangée

c'est qu'un ponant encore une fois
se dédie à la lucarne entrebâillée

des trigones et des cercles allument
les reflets de ses safrans

pour que soient mués leurs crucifiés
les fleurs prasines de la tapisserie
s'y inventent des pénétrations radicales

j'aplombe mon impéritie
à la cueillaison fée
qui les eût sauvées du ravir crépusculin

tout le bouquet pour Marianne adieusée
comme évanescente

si albâtre mon pied
poudroyé par l'aigu

que fige une ténèbre
plus grave que les nuits


Loup-de-lune
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !