Ce sens poétique

il y a
1 min
2
lectures
0
On parle droit, on parle politique, on suscite des sensations mélancoliques.
Alcoolique, la politique, cet art poétique a fait de moi.
L’on se rend compte que ce qui tue le poétique est cette quêtes des rimes extra poétique, l’on en perd l’âme poétique.
L’éthique poétique impose l’émotion, l’évasion, sans en faire une prédilection.
Je me fiche des rimes, ce que je veux c’est donné vie à mes textes, chargé chaque ver d’émotion; y déverser mon cœur.
Ils y en a qui écrivent pour épater;
Ils en a qui écrivent pour s’évader, loin des préjugés, loin des réalités que l’on a parfois difficile à s’ancrer;
Ils y en a qui écrivent pour se venger;
Pendant ce temps , longtemps privé de la parole, j'écris pour m’exprimer, dénoncer, recarburer la puissance de mes émotions, tout en me noyant dans l’évasion, espérant une éventuelle rédemption.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,