1
min

Carpe diem narcissique

Image de Cindy Marx

Cindy Marx

0 lecture

0

Te targuant d’apprécier chaque instant
et de savourer la vie à sa juste valeur,
Tu imposes tes désirs,
satisfaisant ton ego
Au détriment d’une proie
Trop fragile pour se défendre.
Cycle naturel de la vie
Implacable vérité, admise de tous.

Tu grandis, toi, tu amplifies ton aura.
Tu te centres
et assènes un coup si violent
que ton rival se renverse,
peinant à en découdre.
Dictateur du quotidien,
tu monopolises les conversations et les pensées,
exiges un amour exagéré,
défendant férocement ton individualité.
Guerrier brutal et craint,
Tu empoignes et t’escrimes,
te bats dans cette rixe stérile.
Pauvre de ton agressivité,
tu attaques, tu rivalises.
Ton adversaire terrassé n’est déjà plus.

Victoire désuète.

Tu as éteint toutes les lueurs dans les yeux de l’autre.
Liberté défunte.
Ton ennemi a perdu son âme,
sa vie et jusqu’à son identité.
Il n’existe plus.
Et tu as perdu de même,
gâchant tous les liens,
anéantissant tout partage,
tu as perdu l’autre.
Seul, isolé.
Vide immense.
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,