Carême

il y a
1 min
781
lectures
298
Qualifié

" Ecrire, c'est une respiration " (Julien Green) " Ecrire, c'est se taire. C'est hurler sans bruit." ( Marguerite Duras) " C'est écrire qui est le véritable plaisir, être lu n'est qu'un  [+]

Image de Printemps 2018
Lui :
Ah ! vous voilà, cruelle, qui toujours me fuyez,
Jamais une réponse à mes tendres billets !
Oserais-je aujourd’hui vous déclarer ma flamme ?
À genoux, je vous prie de m’écouter, Madame.

Elle :
Je vous vois bien ému et les sens enfiévrés,
Puisque vous m’en priez, mon cher ami, parlez !
J’ai lu, l’esprit flatté, chacun de vos aveux
Mais, je vous le confie, je brûle d’autres feux.

Lui :
Vous vous moquez, coquine ! je n’entends partager
La délicate ivresse de vos chairs parfumées
Avec d’autres friands qui ne sont que goujats,
C’est pour moi seul, Madame, qu’éclosent vos appas !

Elle :
Et c'est moi seule, Monsieur, qui décide de qui
Dès ce soir s’il me chante, j’ouvrirai l’appétit.
Je vous sais fin gourmet, toujours prêt à goûter
Les viandes les plus blanches et celles faisandées...

Lui :
Je suis homme, ma mie, et quant à venaisons,
Leurs effluves supportent celles d’un vieux Chinon,
Pourquoi donc dire non ? Mais de viandes bien fraîches,
J’aime à me rassasier... déjà je me pourlèche...

Il s’approche - Elle se dérobe.

Elle : sourire faussement navré.
Mardi-gras est passé, las ! le jeûne commence
Et dès ce jour présent, on nous prône abstinence
De toute bonne chère et plaisirs savoureux
Sans quoi, vous le savez, nous déplairons à Dieu...

Lui :
Hypocrite langage ! ma jeune épouse Elise
Comme vous aujourd’hui, ne parle que d’église !
Et tout de noir vêtue, elle s’enfuit à la messe,
Toujours à dévotions ! et toujours à confesse !

Il sort, excédé, côté cour - Elise entre, côté jardin.

Elle :
Vous enfin, douce Elise ! ma plus charmante amie,
J’ai senti vos regards, vos attentes aussi...
L’avez-vous entendu, votre barbon niais,
Suffoqué qu’on ne cède à ses charmes fanés,
À sa ventripotence, à sa fétide haleine ?
Il vous croit, à prier, psalmodiant des amen !

Elles se sourient et se prennent la main.

Oublions, belle amante ce pervers ennuyeux
Et ensemble jouons à de plus tendres jeux...

Elles sortent, se tenant par la taille.

298

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !