1
min

Cap Corse algérien (Quelques pas sur la côte du Cap ont fait resurgir du passé)

Image de Gérard Giraud

Gérard Giraud

7 lectures

1

Étrange lieu que ce Cap Corse
Résurgence de signes en moi,
Chemin douanier qui me force
À faire resurgir des émois.

Odeurs perdues de mon enfance
Sur ces rivages maritimes,
Eau bleu turquoise et plages immenses
Criques discrètes et jours intimes.

Il y avait aussi une île
Dans mon paradis algérien,
Comme Giraglia kabyle
Un phare aussi, chacun le sien.

Des parfums de chaleur viennent,
Me souvient la couleur des roches,
Les souvenirs vont et reviennent
Des impressions se rapprochent.

L’enfance est là elle rejaillit
Posidonies feuilles échouées,
Criques d’Arzew, chère Algérie !
Où jadis j’allais jouer.
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Je comprends cette nostalgie de sa jeunesse que chacun peut ressentir dans des lieux qui ressemblent à ceux de son enfance.
·