1
min

Camus le libertaire

Image de Capjuan1

Capjuan1

11 lectures

0

Camus annonce l’été
Amuse la muse de mots
De non-violence et de paix
Achève d’une plume les bourreaux
Et l’esclave s’esclaffe
Car le maître aux préjugés étriqués
Épris de mépris
Qui a souillé et avili
Trouvera au cœur de la révolte
L’expression de sa propre chute
Et l’humanisme récolte
Les écrits d’une lutte
Au gout certes amer de défaites
Et pour une victoire encore balbutiante
Mais Camus d’une plume achève les bourreaux
Saigne à coup de mots avec une encre légitime
Abolie, efface le joug mental de l’injustice
Pour unir à nouveau tous les hommes
L’Homme
Sous la bannière
De la liberté

0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,