Camtard

il y a
1 min
22
lectures
3

Chroniqueur de mes délires introspectifs. Glorificateur de mon oméga instinctif. Amoureux du brut, du brutal et du sensitif  [+]

Prenez le néant.
Non pas le vide,
Non pas le noir,
Non pas l’abysse,
Mais le rien,
Le simple inexistant,
Incommensurablement inconcevable.
Fixez-vous y un temps.
Soufflez,
Baillez,
Criez même – cela aide parfois –
Et concentrez-vous sur le spectacle
D’un écosystème émergeant.

Au centre de l’informe non-être,
Tourbillonne
Une bille rougeâtre.
Oh, ce n’est peut-être rien,
Rien qu’une poussière de rien,
Rien qu’un grain de néant
Ici-maintenant,
Mais c’est déjà quelque chose.
Et voyez comme ul volte,
Comme ul brille,
Comme ul grésille.
Puis cette pulsation frénétique,
Cette osmose organique,
Cette onde orgasmique.
Whouah !
Pfiou !
C’est époustouflant !

Le microcosme animalculaire prend forme
Certifié non-conforme.

Y avait-il vraiment wallouh puisque cette chose est là ?
Elle n’a tout de même pas surgie de l’au-delà ?

Ce qui n’était qu’un point de l’espace-monde
Ressemble alors à un gros cube qui gronde.
Sa membrane de tôle albâtre s’étire, difforme,
Ses quatre pattes rotondes se couvrent de gomme,
Ses globes vitreux se glacent par transparence
Et une fauve odeur monoxytique caresse l’ambiance.

Une chair d’acier et de plastique,
Bourdonne la vie en acoustique.
Une fumée épaisse et envoûtante,
Un moteur aux complaintes entêtantes.

Puisqu’il est de notoriété publique
Qu’on n’arrête pas l’élan vital,
La volonté de puissance,
La persévérance de l’être,
La fureur reproductrice,
Vous ne serez nullement surpris de voir
Ce qui fourmille d’ores et déjà dans l’antre
De notre golem roulant.
Des viscères meublés,
Bien sûr,
Des plaques, une table, un lit
Pavant les commissures.
Mais surtout,
Surtout,
Un gus de carne et d’os,
Un olibrius, une âme, un gosse,
Enfant du rêve et de l’asphalte,
Voguant sans trêve et sans halte.

Ul pue
Ul pousse
Ul croît
Ul croasse
Ul se délie
Ul se prélasse
Gonfle la mie
Enfle la mousse
Ul est vie
Vorace biomasse.
3
3

Un petit mot pour l'auteur ? 6 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
le cri rauque du kkametard le soir au-dessus des jonques, me fait penser à la parodie de Ramstein avec les sublimes tarés bretons de "ultra-vomit"!
Image de Je(u)
Je(u) · il y a
Ahah. Mes écrits sont beaucoup plus soporifiques que les leurs !

Disons plutôt des "presque bretons", parce que les potos sont de Nantes et d'Angers, et bon on connaît les susceptibilités géographiques de nos amigos celtes ! Par contre je conserve le tarés eheh.

Image de Randolph
Randolph · il y a
Un régal de lecture ! Vraiment !
Image de Je(u)
Je(u) · il y a
Charmant compliment!
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
Le premier jour, Dieu a créé le camping-car (évangile de Ul, verset dans le fossé)
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
;))))))