352 lectures

22

FINALISTE
Sélection Jury

Recommandé
Il frémissait déjà dans vos yeux printaniers
Comme au cœur du bourgeon l’impatience sacrée
Dès lors je n’avais plus qu’à y cueillir, ma Muse,
Ce délicieuse poème, souffrez que je m’amuse.

Avril avait ôté de votre peau tous fils
Nylons, cotons, tergals, autres remparts hostiles
Et votre couturier dévolu ce printemps
Vous taillait dans les prés une robe des champs

Habillant vos deux seins d’une exquise façon
Il n’avait déposé à leurs pointes dressées
Volé dans un sillon que l’or de deux boutons
Dansant en arabesques sur vos pas chaloupés

Aux hanches vous portiez en tresses sauvageonnes,
Cueillis dans le vent frais au talus qui frisonne,
De folles campanules, d’impertinents glaïeuls
Qui laissaient entrevoir les délices d’un ciel... !

Ainsi parée vous surgissiez d’une valse des blés
Votre corps célébré par leur tendre mouvance
Tandis que vos cheveux sur l’horizon lâchés
Se mêlaient en flambant dans l’aube à sa naissance.




PRIX

Image de Printemps 2014
22

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de RAC
RAC · il y a
Sensuel...
·
Image de Arlo
Arlo · il y a
Bravo. Subtile, sensuel avec de beaux jeux de mots. Vous avez le vote d'Arlo qui vous invite à découvrir son TTC "le petit voyeur explorateur" et son poème "découverte de l'immensité" dans la matinale en cavale. Bon après midi à vous.
·
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Merveilleuse nature. Un très beau poème !
·
Image de Nadine Gazonneau
Nadine Gazonneau · il y a
Très beau poème agréable à lire et parfaitement réussi. J'aime. De la part de Tilee auteur du poème "transparence" en lice dans la dernière ligne droite prix été 2016. Je me permets de vous inviter à le lire et à le commenter si vous en avez le temps.
Merci à vous. Tilee

·
Image de Nabelle Martinez
Nabelle Martinez · il y a
"vous taillez dans les près une robe des champs, habillant vos deux seins d'une façon exquise...". je relève ces deux là, mais j'aime tout le poème. il est délicat et subtil. je vote, même si c'est trop tard pour le concourt.
si le coeur vous en dit, venez faire un tour près de mon arbre : http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/au-pied-de-l-arbre-1

·
Image de Béhem
Béhem · il y a
Ton poème est bien écrit, je l'aime bien ! Il faut garder les choses dans leur époque. Les glaîeuls ne fleuriront que beaucoup plus tard. "...la tendre mouvance de la valse des blés....." Fin avril ils ne sont hauts que d'une dizaine de centimètres.
·
Image de Phantom633
Phantom633 · il y a
Magnifique poème, bravo !
·
Image de Yaakry Magril
Yaakry Magril · il y a
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Et si je confirmais mon premier vote...? Elles sont chouettes ces campanules, et je ne parle pas de la belle jardinière...
·
Image de Marie Lacroix-Pesce
Marie Lacroix-Pesce · il y a
Je vote pour cette Vénus des champs.
·

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème