1
min

Cache-cache

Image de Marie

Marie

8 lectures

0

Je t’ai cherché dans la nature
Grimpant sentiers à l’aventure
La vie giflée sur ma figure ;
J’ai enlacé les arbres mûrs
En vain scruté ta signature
Dans les écorces et bosselures ;
J’ai pourfendu les flots peu sûrs
Mené virées à fières allures
Jusqu’à l’orée de ton murmure.

Je t’ai cherché dans tous les sens
Goûtant et touchant mille essences
Afin de palier ton absence ;
J’ai tendu l’ouie dans les silences
Les entre-deux, temps de latence
Puis suis revenue à la danse ;
Ces sensations, ces évidences
M’ont transporté, m’ont dit « avance » !
Puis ont filé : évanescence.

Je t’ai cherché dans tous les mots
Savants ou gros, drôles ou mélos,
Rimés, salés, seuls ou de trop
Paroles denses coulant à flots
Lettres mouvantes sortent du stylo.
Mais quel signe, fut-il si beau
Fut-il si digne, peut-il d’un trait
Capter ton ombre et ton portrait
Toi l’Indicible, et le discret.

Je t’ai cherché, guetté, épié
Dans les reflets, dans les bosquets,
Tristes ou gais, garnis, fânés,
Mais ton mirage disparaît
Sans que je puisse t’attraper.
Alors je me suis allongée
Et dans moi-même j’ai plongé...
J’ai ressenti ton cœur bougé
Et j’ai souri. Ma vie rongée
A refleuri : je t’ai trouvé !

Tu étais là, dans les ressacs,
Traversant les brouillards opaques
Surmontant les peurs et les tracs
Brisant les chaînes lourdes qui parquent
Trouvant l’issue des culs-de-sac
Ensoleillant même les ubacs.
Tu m’attendais, drôle de bivouac,
Tapi dans le fond de mon sac
A mes côtés, jusqu’à la Pâques !
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,