C’est par ici

il y a
1 min
17
lectures
3

Humaniste, amoureuse de la nature, la plume poétique de Anne Contet, sonde les méandres du coeur humain et les affres du monde. La littérature et les arts vivants sont l'essence même de son  [+]

Attention, entrée en gare
Air hagard avant le départ.
Version Dernier soupir,
J’éclate de rire.

Ça sent bizarre, dans cet hangars,
On fume et s’enfume,
Ça sent le cramoisi par ici.

Ne m’oubliez pas, je reste là.


Ne comptez pas sur moi,
Pour m’en aller
Ne compter par sur moi,
Pour prier.

Je compte bien vous narguer,
Et rester moi-même,
Surtout si ça vous gêne.

Ne m’oubliez pas, je suis là


Pied de nez à vos idées,
Victoire de la liberté,
Vous n’aurez pas nos âmes,
Avec vos drôles d’armes

Si un jour sombre, vous arriviez,
Comme si de rien était
A vivre, a l’ombre de l’Élysée
N’oubliez pas, je suis la

Tous vos critères de travers,
Sont pour ma pomme.
Alors n’oubliez pas

Venez m’ chercher, J’ne bougerais pas.
3
3

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Youna Tollec
Youna Tollec · il y a
J’apprecie particulièrement les notes d’humour parsemées de ci de là et qui agrémentent à merveille ce grave sujet!