Bruit sourd

il y a
1 min
15
lectures
0

"Les mots sont les passants mystérieux de l'âme" (Victor Hugo).

Le silence est bruyant
Il vous prend par les tempes,
Son cri sourd, lancinant
Cogne à vos murs qu'il hante.
Il résonne ou il gronde
Il emplit tout l'espace
De l'immobile aux ondes
Jamais il ne se lasse !

Apprivoisant le froid
Le sombre et le tourment,
Il en devient leur roi
En d'insidieux serments.
Et vous êtes debout
Face à cette fenêtre
Ailleurs ou n'importe où.
Un oisillon... peut-être ?

Un bruissement d'allure ?
Des pas sur le perron ?
La porte qui murmure ?
Une bulle de savon ?
L'odeur du café chaud ?
Les cuillères qui s'envolent
Le clapotis de l'eau
Qui bouillonne et s'affole ?

Mais le silence est sourd
Il vous prend par les mots,
Votre air peureux et lourd
Lui sert de vaisseau !
Il vogue sans présage
A vos lacs regards
Puis c'est à l'abordage
qu'il devient votre amarre !
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !