BRAMELUNE (CHRONIQUES DIEULEFITOISES)

il y a
1 min
33
lectures
7

Né en 1951 à Annecy, Alphonse Dumoulin épuise immédiatement ses parents en braillant jour et nuit. L'age et l'extinction de voix guettant, il se résout aujourd'hui à écrire plutôt qu'à  [+]

Il m’arrive une fois l'an de gravir en solitaire le Mont Saint Maurice. L'une des montagnes qui veillent sur Dieulefit, mon village. J'y vais en hiver avant que le jour ne tombe. Toujours un soir de pleine lune. Debout sur le socle de calcaire qui domine l'a pic, j'observe mon ombre rétrécir au fur que l'astre s'élève. Puis disparaître lorsque il atteint son apogée. Alors je hurle et le supplie de me la rendre. Puis je rentre me coucher. Le lendemain, je constate avoir rapetissé de quelques millimètres. C'est peut-être ça, vieillir.
7

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !