Image de Samouraï

Samouraï

7 lectures

0

Les pattes collées sur le papier,
Je meurs entier en poésie.
Je pense à toi, agglutiné
A la marge de l’infini.

Contraint d’entendre l’inespéré,
Avide de lumière, petite bougie,
Je pense à toi, quand la clarté
Affleure mon âme, parfois la nuit.
0

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème