Blanc

il y a
1 min
59
lectures
7

Depuis de nombreuses années, je m' intéresse aux mots, et à la poésie en particulier (Prévert, Rimbaud, Baudelaire, Neruda...) y compris un peu au slam. Je me consacre plus sérieusement à l'  [+]

Blanc des champs du possible
Semailles que l' on fait en tremblant
Aussi larges que s' étendent les bras
Aussi haut que s' élèvent les regards
Blanc dans toutes les couleurs mélangées
Peindre un monde qui n' existe pas
Des quatre saisons, aux quatre vents

Au bord de la défaillance
Au pied de la montagne
Le blanc de l' étourdissement
Et pourtant si vivant

Citoyen sans étiquette
Comme un vide qu' on rejette
Blanc pour le contraste "moral"
Une voix non intoxiquée
Qui proteste et conteste
Sans jamais le dire

Blanc des yeux qui écoutent
Des mains qui racontent
Rester debout sans fierté
Mais pas sans dignité
Basculer le réel
Bousculer le mortel

Mur trop blanc : y poser sa vérité
La source du sang et l' élixir de jouvence
Blanc pour reconstruire
Décaler les lignes, décoller les rides
Délivrer les âmes et révéler les hommes.
7

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,