Bien tempérés

il y a
1 min
45
lectures
7

Je ne crois pas en l'Humain tout simplement parce que l'Humain n'est pas croyable  [+]

Immenses
Sur un clavier
De piano forte
Sept octaves un quart
Grand queue

Choisir entre le blanc immaculé
Glacial
Le noir sombre
Pénétrant

Mélanger savamment
Laisser aller les mains
Laisser aller les doigts

Pas cinq
Dix, vingt, cinquante
Des doigts partout
Des mains qui se croisent
Se superposent
S’alignent
Se font la révérence
S’ignorent et
S’harmonisent

Souplesse du poignet
Des doigts comme des marteaux
Des plumes
Des caresses
Des balles de mitraillette

Steinway, Bôsenforfer, Pleyel, Gaveau

Des mécaniques
Boites à musique
Magiques
Des vaisseaux intergalactiques

Vecteur
Le piano est aux instruments de musique
Ce que le sprint est à l’athlétisme
Le vecteur
Le number one
L’incontournable

On compose la musique
Sur un piano
A la rigueur
Sur une guitare mais
(que les autres instruments me pardonnent)
Pas sur une flûte à bec

Un clavier comme une folie
Un clavier comme un enfer

D’où naissent les rapsodies
Les sonates se jettent à la mer
Une barque sur l’océan
M’emportait il y a peu
Au fond de l’abîme cathédrale engloutie
Révolutionnaire
Héroïque
Pourquoi pas une ou deux
Scènes d’enfants
Cloches de la Campanella
Nostalgie
Hongroise mélodie
A fleur de peau
Jusqu’à la valse de Méphisto



A Lilly, un peu.
A Bruno, surtout.


Références musicales:

https://youtu.be/udZ_viIc6_8
https://youtu.be/gN3S2LMF6Oc
https://youtu.be/w2vLEQno9Ks
https://youtu.be/KCSEwfqs-VM
https://youtu.be/SPGIGJncNyk
https://youtu.be/0FbQZCsYXVg
https://youtu.be/PHVyp1nL4i0
https://youtu.be/2RyoK8rw4Sw
7

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,