Bien sûr que si, ou poème délirant

il y a
1 min
10
lectures
4
Bien sûr que si, je voulais te dire "Au revoir et bon voyage..."
Bien sûr que si, je voulais te faire quelques bisous avant que tu ne partes,
Bien sûr que si, je voulais t'envoyer un message,
Bien sûr que si, je voulais te dire bien des choses,
Bien sûr que si, je voulais te poser des questions qui t'occupent pendant ton long voyage,
Bien sûr que si, je voulais te dire beaucoup de... "Bien sûr que si",
Bien sûr que si, je voulais ne pas délirer,
Bien sûr que si, je voulais rester "zen" mais...,
Bien sûr que si, je voulais que le samedi soit un jour entier en forme de voyage,
Bien sûr que si, je voulais croire que tu ne partais pas le soir,
Bien sûr que si, je voulais croire que étais partie le matin,
Bien sûr que si, je voulais lire le message avant minuit,
Bien sûr que si, je voulais le recevoir quand tu l'as envoyé,
Bien sûr que si, je voulais répondre pour que tu le lises...

Mais voilà, c'est ainsi que l'histoire s'est passée... n'est-il pas ???
... Ainsi ne soit-il pas,
... Ainsi ne fut-il pas.............. Pas fut-il tant que ça !!!
Mine de rien et d'importance, voilà un "raté" qui bride les yeux, ici et là

"Pas grave" dirait un enfant raisonnable et... raisonné
... Mais n'est pas enfant qui veut, il faut avoir garder l'innocence
... des mots ou la candeur pour en garder le sens
L'adulte en a perdu ces qualités (là) en même temps, hélas, que ses (propres) illusions
D'un seul coup, je me réveille et suis étonné de ma tirade... dithyrambique,
...ou d'alambique ???
Serait-ce un retour vers la jeunesse ???
Ou le moment d'un peu de tristesse ???
Le moment de s'épancher ???
Ou le moment de penser ???... Qui sait ???

Peu importe la réponse, elle reste à ceux qui rêvent.
Mais qui a les moyens de rêver ???
Qui peut s'offrir ce loisir ???
... Si on ne se l'offre pas ???
Qui peut payer ce loisir ???
... Si on ne vous le paye pas ???
Par quel miracle peut-il venir ???
... Sans forcer, sans coup férir ???
Serait-ce le fait d'une fée ???
... Ou une fée qui l'a fait ???
... Ou des fées qui ont défait ???

Je me prends pour Devos,
Jouisseur de mots, impénitent
... si tendrement impertinent !!!
Mais où ai-je pris cet os ???
Que semble vouloir ronger,
Sans y avoir songer,
En prenant ce papier, pour en faire "un papier",
Tout simplement pour dire,
Sans forme de "délire"
... ou sous forme de délire, sans vouloir tout dire
Combien je "prends mon pied" à vouloir m'exprimer
Et au cœur, ce mot tendre et doux, vouloir l'imprimer

Et, simplement dire le verbe "AIMER"
Comme souvent une Maman,
... le dire à son enfant, tendrement mais pleinement et vraiment !!!
... comme aussi un amant !!!
... Un soir de novembre, quand les jours sont très courts
... et que court le vent.
4
4

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
Sympa
Image de Abi Allano
Abi Allano · il y a
Délirant à souhait.
Image de Maryse
Maryse · il y a
Un beau délire !
Image de Violette
Violette · il y a
je découvre seulement votre poème, j'aime cette envolée de mots, je vote