Belle

il y a
1 min
60
lectures
5
La lune était si belle
Dans sa robe de nuit
Sa clarté m'étreignit
Ravivant mon ennui.
Simple lune si seule
Mon espoir je t'adresse
Ta lumière cendrée
Vient briser ma soirée
Faite de petits riens
De grande solitude
Devant le sort des miens
Sans la mansuétude.
J'aime ta compagnie
Rayonnante et solaire
Je m'en sens écrasée
Comme un genou à terre
Dominant les jardins
Et les immeubles hauts
Embuant les matins
Naissant après tes mots.
Dans l'écume brillante
Je viendrai parader
Te dire ce qui me hante
Et mes plus grands secrets.
Ceux d'une âme brûlante
Qui longtemps hésitait
Entre pierre et velours
Pour venir se cacher
Et se livrer enfin
Aux affres de la nuit
Irradiés sans chagrin
Par la belle qui luit.
5

Un petit mot pour l'auteur ? 3 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Severine Guitton
Severine Guitton · il y a
Il n'y a que les étoiles qui scintillent grâce à la lune...
Image de Alena
Alena · il y a
Très beau poème, toujours aussi délicate :-)
Image de juanmelchior
juanmelchior · il y a
Troublant, apaisant, intime, qui ne s'est pas senti troublé face à la lune.....