Barcarolle

il y a
1 min
1017
lectures
579
Lauréat
Sélection Jury
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

L'auteure de Barcarolle nous livre une poésie maitrisée, servie par une écriture fluide et de belles sonorités. Les images, riches et très

Lire la suite

"Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux' - René Char (Chants de la Balandrane)  [+]

Image de 6ème édition

Thème

Image de Poèmes

Tu traverses mes nuits et mes rêves froissés,
Mes forêts de silence,
Mes aurores glacées.
Tu arrives sans bruit, dans un manteau de pluie
Aux teintes délavées
Bleutées de molinie.

Tu me dis que parfois un parfum de folie,
Amené par le vent
De la mélancolie,
Fait frémir les étangs et les hautes fougères,
La barque abandonnée,
Les frêles baldingères.

Avec tes mots sculptés au solstice d’été,
Tu poses sur ma vie
Un zeste de beauté.
Disparaissent l’ortie, les ronces de passage,
Un gué de fantaisie
Fait place au marécage.

Sur un violon de bois aux cordes de guingois,
Tu joues la partition
Aux échos d’autrefois,
L’histoire d’un amour dans les hautes fougères,
L’indicible frisson,
Les frêles baldingères.

À l’heure où la magie frôle les ajoncs d’or,
Tu sèmes des soleils
Comme des métaphores,
Des petits cailloux blancs au ruisseau des errances
Et, dans les chemins creux,
Des trèfles d’espérance.

Tu me dis que la barque aux étangs endormis,
Aux teintes délavées
Bleutées de molinie,
A connu bien des brumes, des mortes-saisons,
Mais n’a pu oublier
L’indicible frisson.

Tu me dis que... demain, dans les hautes fougères,
Nous irons écouter
Le chant des baldingères,
La vieille barcarolle et son violon de bois,
L’histoire d’un amour
Aux cordes de guingois.

Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

L'auteure de Barcarolle nous livre une poésie maitrisée, servie par une écriture fluide et de belles sonorités. Les images, riches et très

Lire la suite
579
579

Un petit mot pour l'auteur ? 325 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Magnifique!
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Un grand merci, Fleur (avec beaucoup de retard et je m'en excuse).
Image de Isa. C
Isa. C · il y a
Que c'est beau !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, Agathe... Et, pour vous, un grand sourire.
Image de Pierre PLATON
Pierre PLATON · il y a
Au bord de votre étang, j'ai fait connaissance avec la molinie et la baldingère, merci !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, Pierrot, d'avoir écouté cette vieille Barcarolle fredonnée là-bas, du côté de Brocéliande... Peut-être que la molinie et la baldingère ne sont pas présentes dans votre beau département du Vaucluse.
Image de Pierre PLATON
Pierre PLATON · il y a
Vrai, chère amie : les rares zones humides de chez nous comportent moins de marécages, la faute à nos ancêtres qui les ont draînés pour y constituer des plaines fertiles. Bien cordialement, et au plaisir de nous lire à nouveau
Image de Odile Nedjaaï
Odile Nedjaaï · il y a
Poème mélancolique et délicat. J'aurais aimé l'écrire !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Je retourne lire votre "Septembre"... Car moi aussi j'aurais aimé l'écrire !
Image de Albane Charieau
Albane Charieau · il y a
sublime
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci pour ce sublime adjectif, chère Charieau... Et à bientôt...
Image de Albane Charieau
Albane Charieau · il y a
mais je l'espère bonne journée
Image de Cathy Grejacz
Cathy Grejacz · il y a
C’est magnifique
Je vote
Bravo et bonne route

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, Cathy. C'est très gentil à vous...
Image de pattes de cigogne
pattes de cigogne · il y a
comme il est juste que votre poème ait été porté jusqu'au podium, il est absolument magnifique, bravo !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Cela me fait bien plaisir de vous retrouver ici, Pattes de cigogne... Merci, merci, d'avoir apprécié cette Barcarolle.
Image de Christophe Pascal
Christophe Pascal · il y a
La critique de short est bien allusive je trouve... votre poème à un rythme merveilleux, riche idée que d'alterner le lent et le rapide en segmentant les alexandrins. Félicitations et merci pour ce très beau "morceau".
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
C 'est vraiment particulièrement gentil à vous, Christophe... Merci... Merci beaucoup...
Image de Firmin Kouadio
Firmin Kouadio · il y a
Simplement waouh !!!
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Je garde votre "waouh" sur mon coeur, cher Firmin... Merci.
Image de Viviane Clément
Viviane Clément · il y a
C'est ample et beau Merci
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
C'est moi qui vous remercie, Viviane, d'avoir écouté cette Barcarolle...

Vous aimerez aussi !