Ballade en automne (Père Lachaise)

il y a
1 min
1
lecture
0

Étudiante pour l'obtention d'un Brevet des Métiers d'Art en Reliure et Dorure. Travaille dans un fast-food pour payer mes études. Écrivaine par passion  [+]

C'est sur le pavé que le seul bruit résonne,
Quand je ballade sur le seuil de l'automne.
Le vent fait danser les feuilles jaunies
Qui sont lassées de pendre
Et j'avance sur les allées vieillies du temps.
Car l'automne quand il passe, marque la fin d'une nature fleurie,
Mais sans lui enlever ses richesses il la fera renaître sur les toits de Paris.
Les stèles et les croix rencontrent les hommes et leur foi,
Les mettant à rude épreuve,
Elles font peau neuve à chaque venue du froid.
Et quand je me promène dans le cimetière,
C’est mon fantôme que le souffle retient en arrière,
Ci-gît mon corps en terre.
Pourtant la fin signifie aussi le début,
J’entends la voix des morts pleurer la saison.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !