98 lectures

120 voix

En compétition

Cours ce pays de bois
Parchemin de nos rêves et de nos histoires
Retire dards et épines
Arrache à nos entrailles
Les blessures sensibles qui heurtent et va
Vers cette contrée paisible
Cale chacun de tes pas sur les terres anciennes
Des croquenots à tes pieds
Roule regards étonnés
Qui te révéleront les envers du

Vent de noroît, vent de suroît
Sur la grève blonde de pierres et de sable
Ruisseaux salés, épis de blé
Traces vivantes des marées
Pluies effilées, pluies affolées
Sur les toits d'ardoise au brillant aigue-marine
Enchevêtrés des fils saisonniers
Aux chevelures d'algues consumées

Berce tes douces langueurs
À la pointe des langues nichées des alcôves
Foule les cailloux usés
Générés des oublis
Relève les dentelles immergées dans les
Luminescences opales
Tachées de la lumière cousue des nuages
Marbrures des essentiels
Réunis en esquifs
Chétifs et fragiles dans la coque du

Vent de noroît, vent de suroît
Sur la grève blonde de pierres et de sable
Ruisseaux salés, épis de blé
Traces vivantes des marées
Pluies effilées, pluies affolées
Sur les toits d'ardoise au brillant aigue-marine
Enchevêtrés des fils saisonniers
Aux chevelures d'algues consumées

Toi, rêveur ici-bas
Qu'on croise ici et là où rien n'est pareil
Accorde grande attention
À ces reflets d'argent
Rimayes d'éboulis, toi messager par
Le ruban de papier
Imagé sous le bras des mers de naufrages
Auras force de mots
Pour tracer tes chemins
Pense à hisser voile de la rose des

Vents chahutés, vents bousculés
Sur l'échine des joncs qui piquent les sables
Pluies traversées, pluies dispersées
Sur la courbe des mondes à explorer

PRIX

Image de Été 2019

En compétition

120 VOIX

CLASSEMENT Poèmes

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Athor
Athor · il y a
Ce poème est un véritable appel à la promenade, sur terre comme sur mer. Difficile de ne pas se reconnaître dans le "rêveur" de la dernière strophe après s'être imaginé tous ces paysages au fil du poème.
·
Image de Jusyfa
Jusyfa · il y a
Une plume de talent pour une belle ballade. Bravo !+5*****
Je vous propose une nouvelle (policier/ thriller) en lice du GP été :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/sofia-4
à bientôt peut-être. 
Julien.

·
Image de Nualmel
Nualmel · il y a
C'est bien cela que l'on ressent en marchant dans les abers. Votre poème leur rend hommage avec élégance. Il est très beau.
·
Image de Haymy
Haymy · il y a
Texte magnifique
Signée la boulangère 😊

·
Image de BREIZHISCRIB
BREIZHISCRIB · il y a
Avez-vous voté? J'espère.
·
Image de BREIZHISCRIB
BREIZHISCRIB · il y a
Merci Margotin.
Lire m'est assez difficile en ce moment mais dès que je peux j'irai.

·
Image de Athor
Athor · il y a
Bonjour, BREIZHISCRIB ! Je parcourais le fil de commentaires et j'en profite pour vous conseiller de cliquer sur "répondre" en-dessous de chaque commentaire sans quoi vos lecteurs ne sont pas avertis de vos messages. Cordialement !
·
Image de De margotin
De margotin · il y a
Mes voix et vous invite à découvrir Ô amour.
·
Image de BREIZHISCRIB
BREIZHISCRIB · il y a
Pas tout à fait slam, Zouzou, mais plutôt balade-ballade sur 1 air trad qui sied bien à cette contrée qui oscille entre mer et terre.
·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
Mes voix pour ce slam enchanteur...mes voix
En lice avec ' Vagues à l'âtre ' et ' Chez toi '

·
Image de Martine Grangette
Martine Grangette · il y a
Bravo 🥰
·
Image de Stéphanie Dussault
Stéphanie Dussault · il y a
Une écriture envoutante et qui fait voyager :)
·
Image de BREIZHISCRIB
BREIZHISCRIB · il y a
Stéphanie,
Et 1 chanson pour rafraîchir nos jours et nos nuits d'été...

·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

Du même thème