Balade en forêt

il y a
1 min
133
lectures
125
Qualifié

J'aime l'humour et la poésie  [+]

Image de 2017
Si tu es triste et déprimé,
Si tes amours sont périmées,
Eteins tes écrans de fumée,
Viens avec moi, les yeux fermés.

D’abord, écoute le silence :
Sa mélodie, tout en douceur,
Où frissonne comme une présence
Qui viendrait apaiser ton cœur.

Sous la fraicheur de ses ramages,
Hume le parfum des résineux,
De la mousse et des fleurs sauvages,
Et, lentement, ouvre les yeux.

Vois-tu le ciel et le soleil,
Composer avec les feuillages,
Comme un vitrail, une merveille,
Aux reflets changeants et volages ?

Au-delà des épicéas,
Des bouleaux frêles et argentés,
Domine, en superbe Diva,
La montagne déchiquetée.

Goûte à ces jolis fruits des bois,
En automne, châtaignes et bolets ;
Tiens, c’est un faon qu’on aperçoit,
Un court instant, dans les halliers !

Tes joues ont repris des couleurs,
Et ton cafard, enfin, s’émousse ;
Tu dois ce moment de bonheur,
A la belle forêt de Chamrousse.
125

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,