56 lectures

6

Des personnages de papier
Qui évoluent en plein terrain sablé
Une étoile une rose un renard un avion
Et le plus important de tous : un vrai mouton

Un astéroïde au nom pas du tout poétique, tant pis ;
Un habitant, une galerie de gens, du mépris pour lui
Sur des planètes solitaires, mais ce n'est pas fini :
Il y a aussi, au bout des voies cosmiques, un ami...

Une mort qu'on souhaite après avoir trouvé un puits
On s'est rassasié sur Terre, on peut partir pour l'Univers
Alors on se rabat sur un serpent et il nous aide à un bon prix
Et l'adulte perdu l'est encore plus ; mais il paraît et il s'avère

Que les étoiles rient, depuis, et que c'est si joli
6

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Flore
Flore · il y a
Le Petit Prince...si beau. Une poésie dont on ne se lasse pas, et les enfants non plus, même s'ils n'en saisissent pas toutes les subtilités. Une musique dans cette histoire .
·
Image de Terry Omø
Terry Omø · il y a
C'est vrai, je ne m'en lasserai jamais ! Dès petit, même si je n'en saisissais, c'est vrai, pas toutes les subtilités, j'adorais !
Merci pour votre commentaire :)
Au plaisir !

·
Image de Romain Bellail
Romain Bellail · il y a
Euh...Saint-Exupéry ? Je réfléchis mais j'ai honte car je n'ai jamais lu le Petit Prince.
·
Image de Terry Omø
Terry Omø · il y a
Exact ! :D
N'ayez pas honte, même si c'est un très beau livre que je vous conseille fortement :p

·