Aventure à New-York

il y a
1 min
153
lectures
13
Qualifié
Huit heures me séparaient de toi ;
Déjà, tu avais pris le tram’.
Déjà, tu es à Manhattan,
Toi, mon idéal, loin de moi.

Ça faisait seulement dix jours
Que dans tes grands bras, le bonheur
Ravivait mon si petit cœur
Suivant le rythme du tambour.

Mais toi, mon doux saltimbanque,
Tu as rejoint la Liberté
Et j’aurai pas dû te laisser
Car maintenant, tu me manques.

Soudain, je m’endors, tu es là.
Tu es ici, tout près de moi.
Soudain, je me réveille sans toi.
Tu fus ici, tu n’es plus là.
13

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Mathilda Ray
Mathilda Ray · il y a
Légèreté, tout en douceur, j'apprécie beaucoup. bravo!!
Image de Moi Freira
Moi Freira · il y a
Super poème