Image de dud59

dud59

367 lectures

230

Qualifié

Je raconte à mon fils
L'histoire du sable lisse
Qui coule entre les doigts
L'histoire de la mer
Qui embrasse la terre
En courant derrière moi

Je raconte à mon fils
L'histoire des fleurs de lys
Qui sentaient bon jadis
L'histoire des arbres morts
Barrières aux vents du nord
Où l'on se bat encore

Je raconte à mon fils
La grande histoire d'Alice
Au pays des merveilles
L'histoire des oiseaux blancs
Qui ont fui depuis longtemps
Dans l'infini du ciel

Je raconte à mon fils
La belle histoire d'Alice
Dans le monde où j'ai vécu
Mais il croit que je rêve
Et moqueur il se lève
Pour aller dans la rue

Et je pleure pour mon fils
Qui ignore ces délices
Quand tout a disparu
Sous le bitume des avenues
Quand il a tout perdu
Dans les livres qu'il n'a pas lus
Quand il n'a pas voulu
Retrouver ce que j'ai connu

PRIX

Image de Printemps 2019
230

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Comment obliger un enfant à aimer ce qu'on a aimé ? Il se fera une idée par lui-même de ce qu'il perd et il ne sera pas trop tard pour refaire ses lacunes, espérons-le. Les deux anaphores (je raconte / l'histoire) traduit bien cette insistance à répéter les choses. Mais il faut laisser du temps au temps...
Mon 31 est en finale du Prix Ô. Je vous invite à sa lecture. Merci.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/lavenement-de-la-lune

Image de De margotin
De margotin · il y a
J'aime beaucoup
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Les générations se suivent et ne se ressemblent pas ... Des regrets parfois .
Image de Claire Bouchet
Claire Bouchet · il y a
Je retrouve la structure de poème en anaphore que j'ai moi-même employée dans le texte que vous m'avez fait le plaisir de lire Dud59. L'anaphore imprime un rythme, un balancement mélancolique qui sied bien à votre sujet. C'est très beau même si le pessimisme guette ce jeune homme qui s'éloigne petit à petit du rêve.
Image de dud59
dud59 · il y a
pourtant l'anaphore n'est pas mon fort :0), je suis plutôt scientifique et je préfère les amphores mais j'apprécie beaucoup votre remarque qui me fait penser que je n'ai pas trop raté ce petit poème. merci (ps, j'aime aussi les jeux de mots!!!)
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
"L'anaphore"...
Souvenez-vous du candidat Hollande en 2012 avec sa bonne quinzaine de "Moi, président..."

Image de dud59
dud59 · il y a
à son propos, on dit anaphore ou âne pas fort? ;=))
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
Je crois qu'en tout cas on ne dirait pas (mais c'est sous toutes réserves) qu'il est un Léonardo mais plutôt un Léoâne qu'a du dos... (Avec tout ce qu'il a supporté comme moqueries, on lui doit bien ça.)
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Entre rêverie et quotidien. Mon soutien.
Image de Samia.mbodong
Samia.mbodong · il y a
Le bitume des avenues…
C’est le progrès disait Dutronc
Bravo à vous je soutiens.
Samia.

Image de Dominique Hilloulin
Dominique Hilloulin · il y a
Un texte très humain décrivant une réalité hélas de plus en plus ordinaire. Vous la dénoncez à votre façon. Mes voix !
Image de jam
jam · il y a
J'aime
Image de Farida Johnson
Farida Johnson · il y a
Un très beau poème traversé par une grande tristesse et qui évite l'écueil du "sentimental". Votre première strophe est particulièrement belle!
Image de Le temps d'un mot ...
Le temps d'un mot ... · il y a
Le fils poursuit son propre chemin, vous l'évoquez si bien . Mon soutien de mère !
Image de Le temps d'un mot ...
Le temps d'un mot ... · il y a
Je vous invite à faire " Des pas en hiver " !
Image de dud59
dud59 · il y a
j'irai faire quelques pas avec vous ce Week-end

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème