Avec les garçons

il y a
1 min
45
lectures
8

Cela fait trente ans que je suis comptable. Trente ans que je compte. Je me suis dit qu'à cinquante ans il était temps de me mettre à écrire. J'attends vos réactions avec impatience et angoisse...

Avec les garçons, je ne sais, je ne sais pas
Ils ne disent pas, il faut toujours deviner
Ils se retiennent quand il faudrait éclater
Ils deviennent exubérants sans pudeur
Quand il faudrait rester silencieux

Avec les garçons, je ne sais, je ne sais pas
De montagnes russes en planche savonneuse,
d'escapades exaltantes cheveux au vent
en virées sur les océans par gros grain
la vie n'est jamais un long fleuve tranquille

Avec les garçons, je ne sais, je ne sais pas
je voudrais tempêter pour faire changer les choses
mais d'un revers de la main, ils me font taire
D'un geste doux, d'un regard de braise
ils me montrent un tout autre chemin
et alanguie je me laisse toujours faire.
8

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,