1
min

Avec les ans qui s'amoncellent

Image de Bruno Adjignon

Bruno Adjignon

21 lectures

5

Avec les ans qui s'amoncellent
L'amour est l'ultime parade.
Ne point songer à disparaître,
Mais demeurer,

Rassurer la main qui s'inquiète
Du blanc poudrant la chevelure,
Pour qu'un sourire aux pales lèvres
Puisse germer.

Malgré les ans qui s'amoncellent,
L'horizon qui colle aux narines,
Avoir l'amour comme boussole,
Ne rien lâcher,

Mais réanimer l'espérance
Au creux chaleureux des pupilles
Rêveurs sous l'auvent de la lune,
Ardeur garder.

Malgré ces ans qui s'amoncellent,
Le vertige des sépultures,
Savoir, chaque seconde, encore
Très fort s'aimer.
5

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Flore
Flore · il y a
C'est très beau...Le dernier quatrain est émouvant et me parle...j'aime beaucoup...je m'en sens proche....
·
Image de Bruno Adjignon
Bruno Adjignon · il y a
Merci
Votre ressenti me fait plaisir.

·
Image de Saint Sorlin
Saint Sorlin · il y a
Merci pour cette hymne à l’amour.
·
Image de Bruno Adjignon
Bruno Adjignon · il y a
Merciiiii
·
Image de Matheo de Bruvisso
Matheo de Bruvisso · il y a
"L'horizon qui colle aux narines" très bien senti !
·
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
C'est joli :)
·
Image de Bruno Adjignon
Bruno Adjignon · il y a
Merci.
Il faut savoir vieillesse vivre.

·