9 lectures

0

Laisse le noir soleil se coucher sur mon âme
Laisse sortir le sec cri du gros cerf qui brame
Laisse le fin glas sombre imprégner mes tympans
Bercez mon cœur avec une flûte de Pan

Le charme des filles de Salem à joué
Elles ont fait de moi un pur, simple jouet
Je suis le portrait de Dorian Gray, pourri
Je suis infidèle telle Emma Bovary

Oh bien ! Laissez Salem jouer avec mon corps
Laissez Mona Lisa sourire de ma mort
Mais laissez-moi au moins une chose en quoi croire,
Que je ne sois pas sans rien dire face aux Moires
0

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème