1
min

Avant

8 lectures

2

Avant, quand je fermais les yeux,
Je voyais des p’tits nuages bleus.
Maint’nant, j’vois des boites de cirage.

L’docteur dit que c’est dû à l’âge,
Mais moi, j’ai ma petite idée :
Ma fantaisie s’est bien ridée !

J’suis devenu consensuel !
Beaucoup plus con, moins sensuel,
A l’imagination plombée !

Au fond d’mes pompes, je suis tombé !
Avant, j’étais le roi du gag,
Tout le mond’ rigolait d’mes blagues !

Je vivais en pleine insouciance
Et maintenant, j’ ramèn’ ma science !
Elles ont plus cours, mes envolées !

J’ai plus envie de rigoler !
Je vois s’refléter l’ CAC40
Sur mes Richelieu d’chez Torrente !

Avant, j’roulais en Pataugas
Et à tous les étages, eau, gaz,
Et bien sûr, l’excentricité  !

Maint’nant, j’ai quitté ma cité
Neuilly a remplacé Clichy,
J’ vis dans les clichés, les chi-chis.

J’ai plus d’ nuages bleus dans la tête,
Mais avec cette vie j’ m’em...bête !
J’n’avais vraiment rien à cirer

De vivre sans plus désirer !
J’ veux retrouver ma fantaisie,
R’mettr’ dans ma vie d’la poésie !
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,