Aux Vagabonds

il y a
1 min
11
lectures
1
Aux Vagabonds de la roue qui grince
Aux nuages qui vont quand leurs pleurs sont évaporés
Et rouillent un peu plus cette pince
Qui tient les hommes bien serrés

Aux couleurs des espoirs enfantins
Qui voudraient noyer la grisaille
Dans un souffle à chaque matin
Comme une fleur dans la chamaille

Aux cris perdus dans l’infini
Aux pluies venues comme des trêves
Aux chants d’amour évanouis
Qui murmurent à travers nos rêves
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,