1
min

Aux poètes des mansardes

Image de Alexis

Alexis

1 lecture

1

Aux poètes des mansardes
Dont la muse musarde, s’attarde
Le soir et qui s’anime
Et habille une mèche
En une flammèche
Intime

Aux poètes des mansardes
Qui s’attardent
le soir
Dans le noir
A la lueur d’une flammèche
Revêche

Aux poètes des mansardes
D’où la lueur maussade
Embaume leur âme d’un vent de bohème
Quand le soir, au mur
La lune auréole leur muse
D’une couronne blême
Ombre lumineuse
Impassible veilleuse

Aux poètes des mansardes
Qui noircissent des feuillets
Qu’ils rangent en des cahiers
Dans des tiroirs
Où ils resteront dans le noir
Maussades, esseulés
Coexistant dans leur nuit
D’ennui

Aux poètes des mansardes
Qui croquent et couchent leur muse
Mutine maussade
Sur des feuilles confuses
Quand le soir les ombres s’étirent et dansent
Dans les tiroirs
De la mémoire
A la lueur d’une flammèche
Qui éclaire l’enfance
Revêche

Aux poètes des mansardes
Dont une muse intime
A coups de traits infimes
Où la plume s’attarde
S’est laissée coucher
Au fil des cahiers
Et quand vient le soir
Elle songe dans le noir
A d’ennuyeux regrets

Aux poètes des mansardes
Qui ont dans leur tiroir
Seule dans le noir
Une œuvre qui s’attarde
Et pensent avec regrets
Qu’ils noircissent des cahiers
Dont pas même un feuillet
Ne sera publié

Aux poètes des mansardes
Éteints, dont les poèmes
Auraient éclairés ce monde maussade
D’une lueur de bohème
Mais ne furent jamais lus
Et finirent oubliés
Dans leur nuit de cahiers
Avant d’être connus
1

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Dranem
Dranem · il y a
sous les toits... ces poètes inconnus dont on retrouve un jour les cahiers ... reconnaissance posthume , mon soutien bien sur !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur