1
min

Aux Grands Malades

Image de Edouard Mion

Edouard Mion

15 lectures

2

Aux Grands Malades.

Quand on est passé près, tout près de l’au-delà
Et qu’en ouvrant un œil on se dit je suis là,
Quand on retrouve la joie des choses familières
Qui nous désabusaient hier ou avant-hier,
Quand on peut de nouveau claudiquer et sourire
Alors qu’on se plaignait de ne pouvoir courir,
Quand on voit le regard des amis, tous émus,
Alors que l’on pensait « ils ne m’appellent plus »,
Quand une main doucement se pose sur ton front
Alors que t’attendais des baisers plus profonds,
Quand apparaît l’aurore même par un jour de pluie
Alors que sans soleil tu criais à l’ennui,
Malgré tout handicap qui arrive avec l’âge
Il n’est pas encore temps de tourner notre page,
Il ne faut pas partir comme partent les hirondelles
Mais rester en pensant « que la vie est donc belle ».

Thèmes

Image de Poèmes
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Un beau message d'optimisme !
·
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Message extraordinaire d'amour de la vie même quand elle n'est plus si souriante. Profiter de chaque instant et goûter chaque petit bonheur, quelle jolie décision !
·